Douleurs articulaires cheval : quels suppléments ?

Pour assurer le confort et le bien-être des chevaux, on a besoin d’acheter des suppléments qui améliore la santé articulaire de ces animaux. Cela s’explique notamment par la prévalence des blessures et la destruction des articulations. Cependant, quels suppléments choisir pour assurer la santé de son animal ?

Pourquoi utiliser des suppléments pour guérir les douleurs articulaires des chevaux ?

Les articulations se composent de cartilage relié aux os et agissant comme un amortisseur. Il encapsule l’articulation en question. Le liquide synovial lubrifie cette dernière, évitant l’usure des os chez les chevaux. Néanmoins, une fois que ces derniers vieillissent, ils sont amenés à faire de grands travaux les conduisant parfois à se blesser. De même, la douleur articulaire vient avec l’âge chez les équins. Pour les aider à garder leur confort de vie, il faut les aider en suppléments de bien-être. Si le sujet des compléments pour chevaux vous intéresse, vous pouvez lire la suite ici.

A découvrir également :

La glucosamine et le Méthylsulfonylméthane

La glucosamine est une substance naturelle qui constitue le tissu structurel et le cartilage. On le retrouve dans tout le corps et plus précisément entre les articulations. Il s’agit d’un supplément alimentaire venant des sources marines et bovines. Elle est aussi produite de manière synthétique et est disponible sous trois formes dont :

  • Le chlorhydrate ;
  • Le sulfate ;
  • Le N-acétyl-D-glucosamine.

La glucosamine ralentit la détérioration du cartilage et booste la production de protéines.

A découvrir également :

Le méthylsulfonylméthane pour sa part est présent dans les céréales. Il s’agit d’une forme biodisponible de soufre. L’organisme des chevaux le tolère bien. Ce supplément sécuritaire peut être ajouté au programme alimentaire de votre animal. Certes, notez que le soufre occupe une place prépondérante dans l’alimentation du cheval. Et cela s’explique par le fait que ce soit un composant du collagène et de la glucosamine. On le trouve dans le cartilage et le tissu conjonctif. Il favorise la santé articulaire des chevaux et agit à l’image d’un antioxydant.

Le sulfate de chondroïtine et l’acide hyaluronique

Voici une chaîne de molécules de sucre que l’on retrouve dans le cartilage. On l’obtient à partir des espèces bovines et on l’ajoute aux produits nutraceutiques. Onéreux et difficile à extraire, il est aussi difficile à synthétiser. Aussi, on l’associe à d’autres suppléments à l’exemple de la glucosamine.

Elle est capable d’ajuster la prostaglandine et de limiter la concentration d’oxyde nitrique.

Quant à l’acide hyaluronique, c’est un élément constitutif des tissus, du cartilage et des articulations. On le connait pour son aptitude à promouvoir le bien-être articulaire, surtout quand on l’injecte directement. Ses suppléments alimentaires pullulent sur le marché. Ils augmentent la quantité d’acide hyaluronique que l’on retrouve dans le liquide synovial. Cela améliore la lubrification entre l’articulation et l’os.

Le résvératrol

Voici un autre supplément qui est connu pour composer le vin. Le resvératrol se retrouve aussi dans différentes graminées dont la canneberge, la mûre et la renouée japonaise. Ce composé polyphénolique présente de nombreux bénéfices pour les articulations. Il est aussi prisé pour ses effets antioxydants. Le resvératrol neutralise l’action des radicaux libres afin de limiter les méfaits du stress oxydatif chez les chevaux.

Copyright 2024. Tous Droits Réservés