Comment bien toiletter son chien chez soi ?

Opération capitale qui contribue au bien-être du chien, le toilettage est une tâche qui requiert tout le soin nécessaire. Quand il est moins préparé et mal exécuté, il peut rapidement devenir un instant désagréable aussi bien pour l’animal que pour son maître. Quelles sont les astuces qui permettent de nettoyer avec perfection son petit compagnon ?

Faire un brossage intense 

Pour bien toiletter son chien, il est toujours mieux de commencer par le brossage. Cette tâche permet de démêler les nœuds et d’harmoniser la fourrure. Lorsque les maîtres sautent cette étape, il y a de fortes chances que les poils entremêlés s’accumulent davantage au contact de l’eau. En suivant ce lien vers le blog destiné aux animaux de compagnie, ils peuvent trouver de bonnes idées à cet effet.  

Cela peut vous intéresser : Quelle est la différence entre l'entreprise et la société ?

Le brossage doit prendre en compte toutes les parties du corps de l’animal. Il commence par les pattes et la poitrine. Les sections suivantes sont le dos, le flanc et la queue. Cette opération doit surtout respecter le sens du pelage. Face aux nœuds, il suffit d’apporter un coup de peigne.

Passer au bain proprement dit 

Lorsque le chien effectue son premier bain, il est évident que celui-ci oppose une résistance. Le nettoyage doit donc se faire avec tact. Une friandise au début peut lui faire changer d’attitude. Dès qu’il accepte, le maître commence le toilettage en mouillant le corps progressivement à partir des pattes. Attention, l’eau doit être tiède entre 35 °C et 40 °C. 

Dans le meme genre : Quelle marque de PC portable à  eviter ?

Le savon et le shampoing entrent ensuite en jeu. Ici également, le processus d’application des produits exige une certaine finesse. Pour que le moment soit agréable, le maître veille à ce que le détergent n’entre pas en contact avec les yeux. 

Un massage lent et doux permet de nettoyer en profondeur les poils. Après cette étape, il faut procéder au rinçage. Au cours de cette phase, l’animal peut faire des mouvements brusques à cause de l’eau. En le rassurant et en le maintenant en équilibre, il finit par se calmer. 

Sécher et soigner sa fourrure 

Après le bain, la fourrure doit passer automatiquement au séchage. Si le propriétaire ne possède pas d’appareil adapté au pelage des chiens, il peut utiliser des serviettes. En utilisant un sèche-cheveux conçu pour les hommes, l’animal peut prendre peur, à cause du bruit généré. Il est également possible que cela entraîne des brûlures. 

À la suite de cette tâche, un second brossage est nécessaire. L’objectif est de démêler les nœuds constitués lors du bain ou du séchage. Cela doit commencer par les pattes pour remonter progressivement jusqu’à la tête. Cette opération peut se faire dans le sens des poils. 

Pour apporter une texture soyeuse au pelage, de l’huile d’amande peut intervenir. Après ces opérations, le maître peut programmer d’autres soins pour son petit compagnon. C’est le cas de la coupe des poils, du brossage des dents, de l’entretien des griffes. Grâce à ces soins particuliers, l’animal pourra conserver toute sa beauté. 

Copyright 2024. Tous Droits Réservés